Bien Etre Thérapies

10 Avantages surprenants du fruit du Bael (Bilva)

Plante médicinale utilisée dans la médecine traditionnelle ayurvédique depuis plus de 5 000 ans, le fruit du Bael (Bilva) est notamment connu pour soulager de la constipation, de l’indigestion, de l’ulcère peptique, des hémorroïdes, des problèmes respiratoires, de la diarrhée et de la dysenterie. Il stimule également le système immunitaire, combat les infections bactériennes et virales, réduit les maladies inflammatoires, prévient le cancer, augmente la production de lait pour les mères qui allaitent, aide à lutter contre le diabète, améliore la santé oculaire et aide à prévenir les dysfonctions sexuelles. Zoom sur ce fruit particulier.

Qu’est-ce que le Bael ?

Le fruit du Bael,Limonia acidissima, est connu sous les noms de pomme de bois (wood apple), coing du Bengale ou Bilva (bilwa en sanskrit). Dans certaines parties du monde, ce fruit est appelé pomme de bois en raison de sa coquille de bois dur. Il est considéré comme sacré par les hindous et est largement cultivé et mangé en Inde.

 
Le pommier Bael est originaire de l’Inde mais se trouve également au Sri Lanka, en Thaïlande et dans d’autres régions du sud de l’Asie. L’arbre peut atteindre 30 pieds de hauteur et les fruits comestibles ont 5-9cm de diamètre. Leur enveloppe est dure, et l’intérieur se compose d’une pulpe orange- brunâtre et de petites graines blanches. La pulpe peut être consommée crue, mais elle est populairement extraite et congelée ou transformée en confiture. Il peut également être mélangé avec du lait de coco pour une boisson délicieuse et saine ou congelé dans une glace.

Valeur nutritive des fruits du Bael

La vaste gamme de bienfaits pour la santé attribués aux fruits du Bael est principalement due à leurs nutriments, vitamines et composés organiques, y compris les tanins, le calcium, le phosphore, les fibres, les protéines et le fer.
100g de Fruit du Bael représente : 137kcal

Protéines (g) 2
Lipides (g) 0
Fibres (g) 3
Sucres(g) 32
Calcium (mg) 85
Phosphore (mg) 50
Fer (mg) 1

Bienfaits pour la santé

Ce fruit a une grande valeur médicinale pour ceux qui le consomment. Jetons un coup d’oeil de plus près aux avantages du fruit du Bael.

1. Aide à la digestion

Le fruit du Bael est idéal pour la digestion car il aide à détruire les vers intestinaux et est un bon remède contre les troubles digestifs (ex : ballonnements, diarrhées) . Il est également recommandé comme remède pour la dysenterie chronique. Une infusion de fruit séché constitue alors un remède simple et efficace : laisser infuser 1 fruit sécher dans 500 ml d’eau chaude pendant 30 min puis boire tout au long de la journée. Renouveler afin d’atteindre 1L de boisson par jour.

 
Le Bael est également recommandé pour les personnes souffrant d’ulcère gastroduodénal notamment car les feuilles du pommier contiennent des tanins, qui sont connus pour réduire l’inflammation. La propriété laxative du fruit du Bael permet également d’éviter la constipation et l’inconfort digestif en général (ex : douleurs et irritations, flatulences, vomissements et hémorroïdes), et donc les risques pour la santé associés à cette condition. Combinées avec les activités antifongiques et antiparasitaires, ces propriétés rendent ce fruit idéal pour améliorer la santé digestive.

2. Detoxification

Aussi peu que 50 mg de jus de fruit de Bael mélangé avec de l’eau chaude et du miel est recommandé pour la purification du sang et l’élimination des toxines qui causent des dommages importants à l’organisme. Cela réduit la pression sur le foie et les reins, qui sont les lignes de défense normales contre les toxines. Cette cure de Bilva est très largement utilisée en médecine ayurvédique traditionnelle.

3. Efficace contre les infections de l’oreille et les éruptions cutanées

La racine du pommier Bael fait partie intégrante de la prise en charge et du traitement des problèmes d’oreilles (otites) et de la douleur associée.
 
Mélanger 30 ml de jus de laurier, le cumin avec du jus de Bael et boire deux fois par jour pour traiter l’urticaire et les éruptions cutanées.

4. Prévenir le Scorbut

La carence en vitamine C (acide ascorbique) provoque le scorbut, une maladie potentiellement mortelle. Comme ce fruit est riche en vitamine C, il peut prévenir le développement du scorbut. Ce niveau élevé de vitamine C augmente également la force et la puissance du système immunitaire, protégeant ainsi les personnes qui consomment le fruit du Bael d’une variété d’infections microbiennes et virales.

5. Contrôle du diabète

La ‘Feronia gum’, contenue dans le tronc et les branches du pommier à bois, contrecarre le diabète en réduisant la gravité de la maladie. Le fruit aide également à gérer le flux, la sécrétion et l’équilibre des sucres dans le sang. En gérant les niveaux d’insuline et de glucose, il prévient les pointes et les chutes qui peuvent être dangereux pour les diabétiques.

6. Soulager les problèmes respiratoires

Les feuilles du pommier aident à éviter les rhumes chroniques ou récurrents et les affections respiratoires associées. Elles aident également à guérir le mal de gorge et à traiter la toux. Les feuilles du Bael aident à relâcher les mucosités et à éliminer l’accumulation dans le système respiratoire.

7. Booster l’énergie

100g de pulpe de fruit du Bael fournit 140 calories, et ses nutriments stimulent l’activité des organes et le métabolisme. Comparé aux autres fruits, sa teneur élevée en protéines signifie également que votre corps peut guérir plus rapidement et entretenir sa masse musculaire, ce qui augmente encore plus d’énergie.

8. Bon pour les reins

La consommation régulière de fruit du Bael est recommandée pour les personnes souffrant de troubles rénaux. Compte tenu des pouvoirs détoxifiants des pommes de bois, les reins peuvent être ainsi protégés de nombreuses maladies.

9. Protégez la santé du foie

Etant une bonne source de bêta-carotène, le fruit du Bael aide à contrer les problèmes de foie. Il contient de la thiamine et de la riboflavine, tous deux connus sous le nom de ‘boosters de santé du foie’. Ce fruit fonctionne également comme ingrédient dans les toniques cardiaques.

10. Protéger contre le paludisme ?

La pulpe des fruits du Bael a également été utilisée comme composant cosmétique par les femmes de la région frontalière entre la Thaïlande et le Myanmar. Cette zone est fréquemment touchée par la dengue et le paludisme, et des études ont suggéré que l’application du mélange de cette pulpe et de répulsifs non-toxiques sur la peau pourrait être bénéfique pour les protéger contre le paludisme.
 
Mis à part la sensation de chaleur lors de l’application de ce mélange, les répulsifs sont neutres et non irritants. Des études sont en cours pour déterminer les mécanismes à l’origine des avantages de ce mélange sur le paludisme.

Comment choisir et manger les pommes de bois?

Le fruit du Bael peut être consommé sous forme de fruits mûrs ou sous forme de jus ou de fruit séché. Un fruit du Bael mûr est sucré et peut être utilisé pour faire une boisson savoureuse connue sous le nom de lait de Bilva. Le fruit mûr est également consommé comme crème avec du sucre ou du miel dans certaines cultures. Le fruit cru est aigre au goût et est utilisé pour faire du chutney, tandis que les feuilles de cet arbre sont utilisées comme ingrédient dans la salade. Feuilles et fruits séchés servent à concocter des infusions et macérâts médicinaux.

 
Prenez soin de vous !
 

MISE EN GARDE: Comme tous les autres aliments / fruits, nous devons prendre quelques précautions lors de la consommation du fruit du Bael. Une consommation excessive de fruit du Bael provoque des flatulences, de sorte que les personnes souffrant de troubles gastriques doivent faire attention de ne pas en abuser.
 
En outre, si vous n’avez jamais consommé de fruit du Bael auparavant, essayez une petite quantité pour vérifier comment votre corps réagit. Tout peut être un allergène, il est donc préférable de commencer petit et de faire votre chemin jusqu’à des portions plus grandes une fois que vous savez ce qu’il convient le mieux à votre corps.
 
Enfin, les femmes enceintes seront naturellement très prudentes et consommeront plutôt ce fruit en jus ou cuit, et éviteront les compléments ou produits concentrés.


 
Références :

  • http://www.ajol.info/index.php/ijhr/article/viewFile/55437/43909
  • http://link.springer.com/chapter/10.1007/978-94-007-4053-2_101#page-1
  • http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1365-3059.1989.tb02141.x/abstract
  • http://www.fluorideresearch.org/441/files/FJ2011_v44_n1_p014-020_sfs.pdf
  • http://idosi.org/gjp/4%283%2910/3.pdf
  • http://www.ajol.info/index.php/tjpr/article/view/56281
  • http://scholarsresearchlibrary.com
  • http://nopr.niscair.res.in/handle/123456789/9377
  • http://shodhganga.inflibnet.ac.in/handle/10603/6503
  • http://informahealthcare.com/doi/abs/10.3109/13880208909053955
  • http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1046/j.1365-2915.1998.00115.x/abstract
  • Originally posted 2018-03-22 09:47:58.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *